Le temps presse !

Le temps presse !

Le temps presse !

Peut-être avez-vous passé un test chronométré à l’école comme je l’ai fait et saviez-vous que la fin du temps alloué approchait bientôt. Vous avez dû vous dépêcher de passer l’examen et vous avez senti que vous n’aviez pas fait un bon travail. Votre temps est écoulé!

Vous avez peut-être eu une journée de congé, ce qui vous a donné l’occasion de planifier et d’exécuter ces travaux “d’homme à tout faire” autour de la maison. Vous vouliez peindre quelque chose, tondre la pelouse, arracher les mauvaises herbes dans le jardin, travailler sur la voiture et lire un peu. Mais, au fil de la journée, vous avez remarqué qu’il était 18h, 19h, 20h même, vous avez pu constater que votre temps était écoulé. Vous ne pouviez pas faire ce que vous aviez prévu.

La vie est comme ça. Nous savons qu’on nous donne normalement soixante-dix ou quatre-vingts ans seulement (Psaume 90:10), mais ces années que nous avons passent vite. Même si nous vivons quatre-vingt-dix ou cent ans, nous reconnaîtrons quand même que “l’enfance et la fleur de l’âge sont éphémères” (Ecclésiaste 11:10), et avant que nous le sachions, la “fin” est arrivée. Nous nous demandons tous où il est passé! J’ai souvent dit que j’aurais aimé de nouveau avoir 16,18 ou 20 ans, car je voulais faire beaucoup plus que ce que j’ai jamais accompli. N’est-ce pas une idée banale en vieillissant?

Ma classe de terminal au lycée tient des réunions tout les 5 ans. Je n’ai jamais assisté à l’une de ces occasions, mais tous les cinq ans, certains des étudiants qui ont obtenu leur diplôme se réunissent et se souviennent du “bon vieux temps” et se renseigne sur le bien-être des autres. Je pense que la plupart de ceux qui assistent à l’événement réfléchissent à l’endroit où ils ont passé tout leur temps – et probablement aussi à l’avenir.

Les gens ont des montants d’argent différents. Ils ont des revenus et des comptes bancaires différents. Ils ont des maisons, des terres et des voitures différentes. Ils ont même différents degrés de santé. Mais nous avons tous le même nombre d’heures de temps- seulement 24 heures par jour. Que faisons-nous de ce précieux don de Dieu notre Créateur? Avons-nous negligee nos jours, nos mois et nos années à passer avec peu ou pas d’impact positif sur nous-mêmes ou sur les autres? Essayons-nous simplement de ” sortir ” le plus de plaisir possible de notre temps limité sans penser à notre avenir sur terre -et surtout à notre avenir éternel ? L’Écriture nous rappelle qu’ ” il est ordonné aux hommes de mourir une fois pour toutes et après cela vient le jugement ” (Hébreux 9:27). Vivons-nous chaque jour avec la réalisation de notre mortalité devant nous?

Jésus nous raconte une parabole d’un riche propriétaire et d’un fermier qui a bien réussi à planter et à récolter (Luc 12:16-21). Il s’enrichit tellement et pensa que son avenir était assuré qu’il se disait:”Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois et réjouis-toi” (v. 19). Mais cet homme était insensé et oubliait Dieu. Le Seigneur lui dit:

“Insensé! Cette nuit même, ton âme te sera redemandée…” (v. 20). Il pensait qu’il avait encore beaucoup d’années devant lui, mais sa vie fut soudainement terminée avant qu’il ne l’imagine! Il y en a eu des millions comme ça. Quelqu’un prévoit sa retraite anticipée. Il économise de l’argent, planifie sa vie quotidienne au golf, voyage en Floride, joue à des jeux et profite de ses amis. Mais une semaine après sa retraite, il meurt d’une crise cardiaque ou peut-être d’un cancer et meurt un an plus tard. Dieu dit: “ Insensé ! ”

Notre vie est courte, dans le meilleur des cas.  C’est comme une montre dans la nuit (Psaume 90:4), comme de l’herbe qui flétrit (90:5-6), comme un soupir (90:9), et comme une vapeur qui disparaît (Jacques 4:14). C’est comme une fleur des champs (Psaume 103:115) qui tombe (l Pierre 1:24). C’est comme un simple souffle (Psaume 39:5) et comme une ombre passagère (Psaume 144:4). La vie et la mort ne respectent pas les personnes (Ecclésiaste 9:2-3) et la mort peut survenir de façon inattendue ou après une maladie lente et débilitante et un déclin (12:1-8). Nous ne savons peut-être pas quand notre fin sur terre viendra, mais nous savons avec certitude qu’elle se terminera!

Supposons que vous vivez jusqu’ à l’âge de 100 ans et que votre vie après la mort dure jusqu’ à 10 000 ans. Cela signifierait que votre vie dans la chair serait seulement de 1/100 de votre vie future. Mais n’est-ce pas un peu ridicule? En réalité, notre au-delà (dans le ciel ou l’enfer) ne durera pas 10.000 ans, pas 1.000.000.000.000 ans, mais éternellement! Pensez-vous qu’il est sage de gaspiller notre vie terrestre de 50,75 ou 100 ans et de souffrir une éternité dans la douleur, l’angoisse, la perte, la solitude, la misère, sans aucune joie ou plaisir ou communion avec Dieu?

Pensez-vous qu’il est logique de perdre notre vie terrestre en essayant de trouver chaque once de plaisir, mais après devoir  faire face à un Dieu courroucé qui choisit de nous punir éternellement à cause de notre péché impardonnable? La Bible le signifie lorsqu’elle dit que “le salaire du péché est la mort” (Romains 6:23a), le résultat du péché sera la colère éternelle de Dieu (Éphésiens 5:6) et une personne qui meurt dans le péché ne recevra pas le royaume de Dieu (v. 5). C’est le comble de la folie et du manque de prévoyance que nous gaspillons notre vie et la passons dans la culpabilité du péché impardonnable, puis nous faisons face à Dieu dans le jugement éternel (2 Corinthiens 5:10; Ecclésiaste 12:13-14)!

À la lumière de tous ces faits, que penserait Dieu? David, le psalmiste, écrivit:”ETERNEL !dis moi quel est le terme de ma vie, quelle est la mesure de mes jours; que je sache combien je suis fragile” (Psaume 39:4). Gardons toujours notre “fin” devant nous. Pesons la réalité de “l’étendue de nos jours” et souvenons-nous toujours “combien je suis éphémère. Réalisons au plus profond de notre cœur que notre temps est limité – et que l’immensité de l’éternité se trouve devant vous!

Êtes-vous prêt pour un bon conseil? La Parole de Dieu dit:”Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais” (Éphésiens 5:15-16). Profitons-nous au maximum de notre temps limité et précieux?

Êtes-vous en train d’accumuler des richesses sur terre et de vivre comme s’il n’ y avait pas de lendemain? Prenez-vous vos vacances chères, suivez-vous des événements sportifs et concerts musicaux, et vivez-vous pour cette vie ou vivez-vous sacrificiellement pour Dieu et dépensez votre vie et tout ce qu’elle contient pour Lui?

Je vous exhorte à regarder votre vie et à vous voir comme Dieu vous voit. Soyez prêt à vous repentir de tous vos péchés et renoncez à votre auto-orientation. Détournez-vous de toute désobéissance devant Dieu et commencez à vivre pour Jésus le Seigneur (2 Corinthiens 5:14-15). Placez votre foi en Dieu et dans le Seigneur Jésus-Christ (Jean 3:16,36), croyez en Dieu pour vous sauver parce que Jésus notre Sauveur était disposé à prendre tous nos péchés sur Lui-même et mourir pour eux (Romains 5:6-11). Il est ressuscité d’entre les morts pour nous donner une nouvelle vie! Soyez prêt à confesser Jésus comme Seigneur (Romains 10:9-10) et à être baptisé en Jésus et en Sa mort (6:3-5) en exprimant votre foi et votre repentance dans le baptême (Actes 2:38;22:16) et 2 ensuite en ressuscitant pour vivre une vie nouvelle en Lui (Romains 6:4; Colossiens 2:12-13). Vous pouvez être une “nouvelle création” en Jésus le Seigneur (2 Corinthiens 5:17)!

Cher ami, je vous aime et je ne veux pas vous voir perdu éternellement, loin de la présence ravissante et salvatrice de Dieu (Romains 5:10-11). Ne soyez pas insensé en choisissant de vivre pour cette vie et en faillant à vivre pour Dieu?) et la vie éternelle! Rappellez-vous  que “le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement” (1 Jean 2:17).

Comments are closed.